Un autre choix de vie : les coopératives Longo Maï

Rédigé par Aurélien - - 4 commentaires

Nous sommes nombreux à critiquer nos sociétés trop individualistes où la plupart des gens vivent loin de la nature. Cependant, combien d'entre nous serions prêts à opter pour un mode de vie très différent, quitte à vivre un peu à l'écart du reste de la société ?

Depuis 1973, c'est la voie que les membres des coopératives Longo Maï ont choisi. Ces communautés sont installées dans des régions agricoles reculées dont elles font revivre les terres qui leur fournissent ainsi l'essentiel de leur subsistance. Chacune de ces coopératives vise un niveau d'autosuffisance élevé, aussi leur agriculture (biologique) se situe aux antipodes des monocultures dont les dégâts ne sont plus à présenter. Leurs activités ne se limitent pas à l'agriculture et à l'élevage : l'artisanat joue également un rôle important.

Tout en étant quelque peu isolés de la société (ces fermes sont situées en dehors des villages), les gens qui y vivent profitent d'une véritable vie communautaire : tous les membres vivent ensemble, travaillent ensemble et partagent les mêmes biens. L'argent est quant à lui placé dans une caisse commune et ne sert qu'aux échanges commerciaux avec l'extérieur ; personne ne touche de salaire. Il ne faut pas croire toutefois que ces gens vivent dans un système refermé sur lui-même : les communautés ont de nombreux échanges avec les villages alentour et les agriculteurs de la région, et les enfants fréquentent les écoles publiques.

À contre-courant de la tendance mondiale à la concentration urbaine qui, paradoxalement, distancie et isole les individus, l'idée d'une vie plus solidaire et plus proche de la nature séduit quelques uns. Si un tel mode de vie ne peut assurément pas convenir à tous, l'idée mérite d'être mieux connue.

Serez-vous le prochain à rejoindre l'une de ces communautés ? En tous les cas, n'hésitez pas à en apprendre plus en visitant le site internet de Pro Longo Maï. Mieux encore, si vous en avez l'occasion, ne vous privez pas d'une visite à la communauté du Montois (Jura).

Si proches mais si loins de vous, les paysans suisses.

Rédigé par Aurélien - - Aucun commentaire

Intéressant reportage, à voir si vous ne l'avez pas déjà visionné :

Paysan, une espèce en voie d'extinction ? (TSR, Temps Présent)

Paradoxalement, le monde agricole est tout proche de nous mais un fossé nous en sépare. La société urbaine côtoie la campagne mais semble ignorer tout de sa réalité. Pourtant la paysannerie traverse une période sombre qui n'est pas près de s'améliorer. Soumis à la dictature du marché, les agriculteurs n'ont bien souvent que deux options : accroitre le travail et la production ou disparaitre… En conséquence, des suicides, des faillites, des abandons. Le nombre d'exploitations agricoles diminue sans cesse.

Pendant ce temps, les grandes chaines de distribution importent massivement des produits alimentaires de piètre qualité et produits dans des conditions douteuses. Mais «c'est le consommateur qui décide», il parait.

Triste réalité. Est-ce là ce que nous souhaitons ?

Fil RSS des articles de ce mot clé