Égalitarisme cosmétique

Rédigé par Aurélien - - Aucun commentaire

Je ne sais pas si vous avez remarqué l'obstination dont font preuve certains milieux à vouloir instaurer des quotas féminins. Concrètement, ces gens souhaitent obliger les gouvernements et parlements, mais aussi les conseils d'administration des grandes entreprises privées, à comporter au minimum 40% de femmes.

L'objectif électoraliste est à peine dissimulé : il ne fait aucun doute, les partis politiques cherchent s'attirer les voix d'un électorat féminin.

Il faut avouer l'inutilité concrète de la mesure : qu'une entreprise, une commune ou un pays soient administrés par des hommes ou des femmes, je ne vois pas en quoi cela pourrait changer la politique qui y est faite. Il me semble que les opinions politico-philosophico-religieuses ne sont pas physiquement déterminées chez une personne et qu'on rencontre des hommes comme des femmes de tous bords et de tous idéaux.

N'est-ce pas là du pur sexisme ? Si quelqu'un venait à demander une mesure similaire dans le sens opposé, par exemple contraindre les écoles publiques de composer leur corps enseignant d'au minimum 40% d'hommes, je suis certain que les mêmes qui réclament des quotas féminins crieraient au scandale. Nous ne sommes pas du tout dans un esprit d'égalité mais d'opposition entre les deux sexes, c'est aberrant. Une fonction devrait être assumée par une personne compétente en la matière, et cela peu importe son sexe. La couleur de peau ne rentre pas en compte lors de l'attribution d'un poste, je ne vois pas au nom de quoi le fait d'être une femme ou un homme devrait l'être ?

Il est incontestable que nombre de femmes sont aujourd'hui encore victimes d'injustices de traitement face à des hommes, ce qui est intolérable à notre époque. Des quotas seraient justement contre-productifs, car ils masqueraient cette inégalité, ancrée bien plus profondément dans la société. Ce genre de mesures sert simplement à donner l'impression que l'égalité est enfin réalisée, alors qu'il n'en est rien.

Je trouve que cet exemple en dit très long sur l'état d'esprit dominant dans cette société où l'on est d'accord que ça ne va pas mais où la plupart préfère toujours contourner le problème…

Ce n'est pas par des retouches cosmétiques que l'on change les mœurs. À quand des quotas de blonds ?

Commenter

Quelle est la troisième lettre du mot gkcc ?